12/15/2015

From Ashes to Dust, Part 2

I told you I would probably alternate French and English. After the full English of yesterday, today is a full French novel. 

Voici venir la deuxième et avant-dernière partie de la nouvelle d'intro pour mon projet Gasland (premiere partie ici). 

The tow truck of Louis, the chief mechanic of the group


-''Les SUV sont prêts, Luis a rajouter les arceaux et les attaches pour la lame sur la dépanneuse. Je termine la fourgonnette cette après midi et après vous pourrez charger.''

-''Merci Allie, après ça tu pourra te reposer. Ned, Blanche, lorsque Allie vous donne le feu vert vous transvasez les vivres. Nad et Vince vous attachez les bâches avec des sangles sur l’extérieure : il ne s'agirait pas de se faire surprendre par une tempête de cendre. Allie, si tu pouvais rester cinq minutes, pendant que tous le monde est la je voudrais faire un point sur notre destination.''

Mike posa son doigt sur un point rouge sur la carte.

-''Vince a servis la bas durant les émeutes d'il y a cinq ans. Personnellement j'y suis passé a l'occasion pour un ravitaillement et je pense qu'on y trouvera ce que l'on cherche.''

-''Des armes ?'' demanda Gwen. Clark sembla surpris de la témérité soudaine de sa femme. Les événements semblait lui donner une force qu'il ne lui connaissait pas, elle qui de tous temps avait incarnée la douceur au sein de leur couple.

-''Si la sécurité civile acceptent de nous en céder, oui. Craig espère négocier un UAV qui pourrait remplacer celui perdu dans les incendies. En attendant ont va utiliser les quads pour la reconnaissance mais si on pouvait avoir une vision aérienne ça serais un gros plus.''

-''A propos de périls, qu'est ce qui nous dit que la caserne n'est pas tombée aux mains de pillards ?''

-''La sécurité civile a désormais des ordres strictes : en cas d’insurrection ils font sauter le matos. D'ailleurs il faudra être très prudent car la base est probablement piégée.''

Vince s’aperçut que son propos venait de jeter un léger vent de panique parmi l'auditoire. Le dernier arrivé, Axel, osa briser le silence :

-''Et sur les routes, comment on va faire face aux pillards ?''

-''On va les éviter. Vous voyer ça ?'' Mike pointait du doigt un fin trait bleu : ''C'est le canal d'irrigation. Il passe a cinq kilomètre d'ici et il complètement a sec.''

-''Depuis un an et demi au moins, y'a plus une goutte d'eau qui s'écoule...'' Ned s’était sentis obligé de souligner ce que tout le monde savait, comme pour essayer de s'en convaincre.

-''On suit le canal donc et on arrive a trois km derrière le fort. Ensuite on envois Vince et Craig avec les quads en reconnaissance et on les suits a travers champs.''

La démonstration faisait son chemin a travers les esprits et l'une après les autres les têtes semblaient acquiescer.

Mike lui était déjà passé a autre chose. Il poussa la porte de l'atelier et s’arrêta en face du premier véhicule. C’était l'un des trois SUV utilisés pour les patrouilles de police du parc. Les premières modifications avait été subtile puis au fur et a mesure que Luis donnait ces feux verts, Allie avait rajouter tout un tas de renforts. Désormais ils ne ressemblait plus tellement a des patrouilleurs. 

Sur l'un d'eux, Luis avait monté un des lance-flamme utilisé par la patrouille pour allumer les contre-feux. Il avait du rajouter un large réservoir de gaz a l’arrière mais Mike trouvais cela dangereux. Il lui avait interdit de multiplier cette modification. Ça plus leurs fusils de chasse et la lame avant de la dépanneuse, c’était pour l'instant les seules armes dont ils disposaient pour faire face aux sauvages qui maîtrisaient désormais les routes du pays.


An armored truck from the looter faction

A suivre donc, sachant que c'est aussi une grosse partie de mon défi CCCP Warmania contre Alias et qu’après cela il vous faudra voter pour... ma pomme évidemment!